J’ai toujours dit que seuls les congolais peuvent se donner les moyens d’en finir avec ce pouvoir d’anarchistes et d’incompétents, les événements déroulés à Pointe-Noire dernièrement ne sont que la résultante de cette prise de conscience et du refus de faire allégeance à ce pouvoir désastreux. Ce qui se passe aujourd’hui au Congo est très pathétique, lamentable, inadmissible, les populations croupissent dans la misère depuis que le généralissime Président Sassou Nguesso s’est approprié du pays comme une propriété familiale.

election_congo_2_2L'interview de Jean-François Probst faite par Benoît Bikindou est très révélatrice, oui nous ne cessons de le dire, Denis Sassou Nguesso a brillamment échoué, c'est un homme du passé, oui son pouvoir n'a aucun fondement légal, il n'y a plus d'état au Congo depuis 10 ans, c'est une anarchie totale causée par cette bandes de notoires incompétents.

Je constate au jour le jour que l'opinion publique internationale est horrifiée des pratiques prédatrices de Sassou Nguesso au Congo, nous avons des informations précises sur les dépenses pharaoniques et somptuaires que font Sassou Nguesso et son clan, nous avons des documents et des photos qui attesteront la véracité de nos propos au moment opportun. Lorsque j'ai écrit un article publié sur le site www.congoplus.com ou lorsque nous avons envoyé des documents au canard enchaîné, au Dauphiné libéré, au journal Libération, au site ww.rue89.com , révélant des achats de villas somptueuses sur la Costa del Sol à Marbella en Espagne, à Malaga, à Belém près de Lisbonne au Portugal, et sa dernière trouvaille une villa sublime à Bairro Alto un des quartiers huppé de
Lisbonne, que dire de ses actions dans le groupe Hilton Maghreb au Maroc. Sa fille à acquis pour près de 26 Millions d'euros une villa somptueuse à Benidorm, dans la province d'Alicante, Sassou Nguesso a des biens immobiliers importants dans cette Province, les innombrables crétins qui font allégeance à l'Oyocrate, se sont lancés à de vaines critiques, mais aujourd'hui où en sommes nous ? La vérité triomphera toujours, et le glas sonnera un jour aussi.

Il ne se passe plus des jours, sans que le nom de Sassou Nguesso ne soit mentionné dans des affaires de recel d'abus de biens sociaux et de génocides, il y a plusieurs instructions qui ont été ouvertes à ce jour en Europe, mais aujourd'hui ceux qui l'ont aidé hier à faire son coup d'état s'émeuvent de ses pratiques monstrueuses et ignobles dans la gestion du pays.

Une gestion aventurière, sauvage et chaotique. Pour un petit pays de moins de trois millions d'habitants la dette publique avoisine les 14,7 milliards d'euros, faisant du Congo Brazzaville, le pays le plus endetté au monde per capita, c'est-à-dire par tête d'habitants, donc à l'échelle mondiale, le Congolais
est la personne la plus endettée au monde. Mais où vont donc tous ces milliards d'euros ? Dans la mesure où l'éducation, la santé et encore moins l'habitat ne sont pas des priorités au Congo ; depuis son retour au pouvoir aucun investissement n'a été fait pour développer ces trois secteurs fondamentaux d'un état, d'une république, pourtant le pays amasse des revenus énormes avec ses dividendes pétrolières, et dans la manne du secteur forestier. Malheureusement pour la population les priorités sont ailleurs.

Et Au regard de cette situation pathétique, il est du devoir des congolais quels qu'ils soient, de contester ce pouvoir despotique, Kleptocratique, clanique, ignoble et ordurier, 2009 doit être l'année du sursaut démocratique, populaire et républicain, il faut sauver la nation, parce que le pays est en péril, il faut braver ce pouvoir d'usurpateurs, ce régime d'incompétents et de kleptocrates, ce n'est que de cette façon là que nous sauverons la république. Cette responsabilité nous incombe, celle de mettre un terme à cette aventure, celle de faire primer les intérêts collectifs au détriment des égos, parce que le pays va très mal, on va de mal en pis, il faut tous ensemble que nous mettions un terme à cette tyrannie
villageoise et sanguinaire, le Congo est une propriété collective, et non un bien des Nguessos.

Je lance un appel solennel à la jeunesse congolaise, aux intellectuels congolais, à la société civile, aux forces républicaines congolaises (l'armée, la vraie en tout cas), aux partis politiques, à toutes les composantes de la nation congolaise, d'adhérer à la dynamique de changement qui s'impose, vous avez l'occasion de rentrer dans l'histoire, une occasion historique de changer les choses, parce que Sassou finira devant le TPI, et vous avez une occasion de vous rattraper, de peur de sombrer avec ce béotien.

Kopa Ludovic
La résistance démocratique congolaise.

congoinfos@yahoo.fr
http://congoechos.canablog.com
http://congoinfos.skyblog.com