Tempête électorale sur le Congo Brazzaville ! Au moment où nous écrivons ces quelques lignes, les vassaux du pouvoir crient à qui veut les entendre dans les rues de Brazza et de Pointe-Noire que, le Généralissime Président Sassou Nguesso qui vient de perdre sa fille aînée, Edith Lucie Bongo, sera réélu dès premier tour, phrase qui peut paraître anodine, mais en sommes treès révélatrice sur le bourrage des urnes qui se profile en été 2009, parce que être élu dès le premier tour, relève de la fraude électorale qui a longtemps été l’apanage du pouvoir stalinien de Oyo. Dans un pays dont le paysage politique a été modifié en 1997, le monarque de M'pila pouvait dormir paisiblement en 2002, mais aujourd'hui la nasse politique congolaise est en train de connaître une profonde mutation.

election

On se souvient en Janvier dernier, des opposants avaient mis à nu une fois de plus la magouille manifeste du pouvoir de Brazzaville d’élire l'Oyocrate, Denis Sassou Nguesso, par la fraude massive. Cette dénonciation qui alimente la vie politique nationale, vient à point nommer étant donné que la présidentielle de juillet arrive à pas de géant. Ces bourrages des urnes se concentreraient plus dans la partie septentrionale du pays, et seraient favorables au candidat du pouvoir. L’opposition avait même présenté un document qui met la lumière sur les irrégularités électorales qui pointent à l’orée de cette élection présidentielle qui risque de mal tourner pour le pouvoir. Ce document, monté par le pouvoir de Brazzaville a été présenté à la presse nationale et internationale par l’UPRN (parti de l’opposition) que dirige monsieur Mathias NDZON, candidat à la présidentielle de 2009. Dans ce document, il ressort que dans les circonscriptions favorables au candidat du pouvoir, Denis Sassou Nguesso, le nombre d’électeurs a été gonflé, dans celles défavorables à ce dernier, le nombre d’électeurs a été réduit. C’est par ce procédé que Denis Sassou Nguesso gère la démocratie plurielle au Congo Brazzaville pour se cramponner au pouvoir. Il sied de signaler que le découpage électoral fait unilatéralement par le ministre de l’Administration du territoire, François Ibovi, à l’orée de la présidentielle de 2002, démontre que la zone nord du Congo Brazzaville, fief de Denis Sassou Nguesso, est devenue plus peuplée que le Sud. Même les trois départements (Bouenza, Lékoumou et le Niari) au sud du Congo, jugés plus peuplés depuis la nuit des temps, sont paradoxalement devenus moins peuplés avec un nombre réduit de circonscriptions.

Un découpage électoral que le pouvoir de Brazzaville n’entend pas réviser.

Département des Plateaux Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Ollombo 21.277 25.755 10.638 15.117 Abala 11.296 19.484 5.648 3.836 Mbon 3.163 3.320 1.581 1.739 Ongogni 12.184 15.222 6.092 9.130 Département de la Cuvette Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Boundji 16.033 16.175 8.016 8.159 Ngoko 2.867 3.881 1.433 2.448 Tchicapika 5.978 8.423 2.989 5.433 Département de la Sangha Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Mokéko 30.241 31.062 15.120 15.942 Souanké 9.712 11.573 4.856 6.717 Pikounda 3.513 5.415 1.756 3.659 Ngwbal (?) 4.616 5.833 2.307 3.526 Département de la Likouala Enyellé 21.194 22.474 10.597 +11.877 Localités où le nombre des électeurs est supérieur à la moitié de la population générale Département des Plateaux Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Djambala 17.271 10.877 8.635 2.242 Lékana 16.762 14.406 8.380 6.026 Gamboma 43.231 31.558 31.615 9.943 Allembé 4.640 3.940 2.320 1.620 Makotimpoko 18.758 16.208 9.376 6.829 Mpouya 9.284 9.178 4.642 5.536 Ngo 16.751 10.653 8.375 2.278 Département de la cuvette Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Owando 40.207 35.541 20.103 15.438 Makoua 21.930 19.596 10.965 8.631 Loukolela 21.444 15.489 10.722 4.767 Oyo 17.958 14.475 8.979 5.496 Ntokou 4.075 3.465 2.037 1.428 Département du Pool Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Ngabé 30.099 22.564 15.049 7.516 Département de la Bouenza Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Mouyondzi 36.820 20.314 18.410 1.904 Nkayi 71.623 40.993 35.816 5.187 Département du Niari Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Louvakou 13.409 9.849 6.704 3.145 Mossendjo 13.239 12.089 6.619 5.466 Dolisie 83.802 49.834 41.906 7.928 Département du Kouilou et Pointe-noire Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Hinda 33.028 24.428 16.514 7.814 Mvouti 18.105 13.816 9.052 4.764 Lumumba 108.972 71.190 54.486 16.704 Tié-tié 255.623 192.488 127.811 64.677 Loandjili 259.228 160.097 129.614 31.711 Département de la Sangha Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Sembé 9.552 7.379 4.776 2.603 Ouesso 28.202 24.811 14.101 10.710 Département de la Likouala Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Epéna 17.499 10.144 8.749 1.385 Bétou 29.750 22.466 75.199 2.591 Bouniéla 7.084 5.089 3.542 1.547 Liranga 11.287 10.046 5.643 4.403 Département de Brazzaville Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Talangaï 338.470 239.006 169.235 69.771 Localités dans lesquelles le nombre des électeurs a été majoré Département de la Cuvette-Ouest Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Okoyo 10.010 8.047 5.005 +3.042 Etoumbi 12.389 7.358 6.194 +1.164 Département du Pool Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Goma Tsé-tsé 15.616 8.446 7.806 +640 Mbanza Ndounga 9.738 6.962 4.869 +2.093 Département de la Lékoumou Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Zanaga 16.650 9.865 8.325 +1.540 Bambama 4.907 3.225 2.453 +773 Komono 14.584 8.0727 7292 +735 Département de la Bouenza Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Mfouati 29.938 16.608 14.969 +1.639 Kayes 13.124 8.668 6.562 +2.106 Kingoué 11.910 6.704 5.955 +749 Yamba 14.371 9.291 7.185 +2.106 Département du Niari Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Mayoko 5.157 3.662 2.573 +1.089 Département du Kouilou Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Kakamouéka 7.817 4.817 3.908 +3.908 Nzambi 3.138 1.740 1.564 +176 Tchiamba Nzassi 16.626 9.259 8.313 +946 Département de Brazzaville Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Bacongo 98.898 58.096 49.419 +8.647 Poto-poto 93.133 52.349 46.566 +5.783 Ouenzé 182.175 128.457 91.087 +37.370 Département de la Likouala Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (+) Impfondo 47.973 24.638 23.981 +757 Localités dans lesquelles le nombre a été minoré Département de la Cuvette Ouest Localités Populations Nombre des Electeurs Variation (-) Kellé 15.210 5.859 7.605 -1.746 Mbama 8.040 3.844 4.020 -176 Département du Pool Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (-) Mindouli 53.587 22.580 26.793 -4.213 Département de la Bouenza Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (-) Madingou 62.823 29.006 31.411 -2.405 Loudima 32.780 14.721 16.390 -1.669 Département du Niari Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (-) Banda 6.911 2.988 3.455 -467 Londela K 8.151 3.326 4.075 -749 Makabana 14.164 5.710 7.082 -1.372 Mbinda 4.784 1.652 2.392 -740 Département de Brazzaville Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (-) Makélékélé 298.687 128.582 149.343 -20.761 Moungali 167.015 72.101 83.507 -11.406 Mfilou 196.859 71.687 98.429 -16.742 Département de Pointe-noire Localités Populations Générales Nombre des électeurs Electeurs potentiels Variation (-) Mvou-mvou 87.305 42.146 42.146 -1.406 Dans un tableau récapitulatif de la fraude pour favoriser le candidat du pouvoir de Brazzaville, le gouvernement se borne à des explications irrationnelles et flouées Car, au regard de ces chiffres, il ressort qu’à travers les recensements réalisés en 1974, 1984, 1996 ont peut dire que la population congolaise est majoritairement jeune, soit 51,68% représente la portion de celle-ci ayant moins de 18 ans, c’est-à-dire, celle qui n’a pas l’âge de voter ; 18,32 de la population congolaise en âge de voter constitue le corps électoral, alors que celui (corps électoral) donné par la Direction Générale des Affaires Electorales (DGAE) de 2.277.144 en 2008 correspondant à une population totale de 4.712.632, chiffre qui sera celui de la projection de la population du Congo Brazzaville en 2015. Si on tient compte du chiffre estimé de la population en 2008, le corps électoral donné par la DGAE représente 62% de la population. Ce qui signifie une modification totale de la structure de la population congolaise en 2008, laquelle ne s’explique pas. Cela ferait d’ailleurs paraître que la population de moins de 18 ans deviendrait largement inférieur à celle de 18 ans et plus.

Ce qui semble anormal. Le pouvoir de Brazzaville en élaborant « cette fraude » n’avait pas tenu compte des habitants dans chaque localité. Galvanisé par la soif de vaincre, il a confectionné des listes qui tantôt dans la synthèse des faits dépassent ou rend moindre le nombre réel d’habitants dans la localité. Ainsi, des analyses ont relevé que la région de la Shanga (hors Ouesso), le corps électoral est supérieur à la population, c’est-à-dire que tout le monde est en âge de voter avec une population de 57.632 et un corps électoral, selon la DGAE, de 61.262 soit 106%. La question est de savoir d’où se surplus viendrait-il ? Plus grave encore. Dans les plateaux, il y aurait 92% de personnes en âge de voter et seulement 8% de jeunes de moins de 18 ans et plus. « C’est la catastrophe ! » s’est exclamé l’orateur. Ce n’est pas tout. Dans la cuvette, il y aurait 88 % de personnes en âge de voter et seulement 12% de jeunes de moins de 18 ans. « Ce qui devrait faire l’objet d’une grande réflexion. Ces explications paraissent cohérentes au regard des localités comme Mossendjo, Ouesso, la Likouala, le Kouilou et Pointe-noire qui doit amener à conclure que la population congolaise est vieillissante et que même la jeunesse dans beaucoup de départements du Congo est en train de disparaître. En somme, cela fait valoir la contradiction du pouvoir sur les données démographiques réelles du Congo Brazzaville.

Kopa.